AtLasNews.fr         LE JOURNAL INDEPENDANT DU MAROC


اطلس نيوز


AtLasNews NON STOP--USFP. Driss Lachgar seul en course pour sa reconduction-La République du Malawi a décidé de retirer sa reconnaissance de la RASD qu’elle a reconnue le 6 mars 2014, et de maintenir une position neutre vis-à-vis du conflit régional autour du Sahara-2017 sera l'année d'un nouvel élan pour le partenariat entre l'Europe et l'Afrique», a déclaré Frederica Mogherini, la haute représentante de l’Union européenne- Le parc Internet a marqué une hausse de 26% au cours du 1er trimestre de 2017 par rapport à une année auparavant, s'établissant à près de 18,3 millions d'abonnés avec une pénétration de près 54%----.-->

N° 68, Mai 2017 /// ISSN 2110-5464

MAROC

ACTUALITES

Maroc-Algérie. La France souhaite une meilleure relation. « Il y a des difficultés entre le Maroc et l’Algérie. Le mieux serait de surmonter ces difficultés et de faire en sorte que nous puissions ensemble, avec la Tunisie, développer la coopération régionale », souligne-t-on du côté de l'Elysée en marge du déplacement de François Hollande en Algérie. « Nous souhaitons que les relations algéro-marocaines s’améliorent. Nous y avons un intérêt puissant », explique l’Elysée. Paris ne veut surtout pas se ranger d’un côté au détriment de l’autre.

 

France. Le Roi Mohammed VI en vacances. Selon le site d’informations Hespress, le roi Mohammed VI, qui vient de conclure une tournée en Afrique subsaharienne longue de 17 jours, s’est rendu directement en France le 12 juin sans passer par le Maroc. La même source affirme que le roi a atterri le 12 juin à Paris pour un séjour de « quelques jours » en France durant lequel il séjournera dans sa résidence personnelle de Betz. La ville est située à 60 kilomètres de Paris

 

Santé. Début du transfert des patients de Bouya Omar. Les pensionnaires du centre psychiatrique seront transférés vers des hôpitaux et autres centres de santé pour une prise en charge gratuite. Ils bénéficieront ainsi d'un suivi de leur état de santé et du soutien moral de leurs familles "jusqu'à ce   que leur état de santé se stabilise et qu'ils puissent réintégrer leur milieu social s'ils le souhaitent", assure le ministère de la Santé dans un communiqué.Pour cela, le département d'El Hossein El Ouardi a augmenté la capacité d'accueil des hôpitaux psychiatriques. Il a aussi créé de nouveaux services hospitaliers intégrés, et procédé au recrutement de 34 médecins et de 122 infirmiers spécialisés en psychiatrie.

 

TV. La Chambre des représentants adopte un projet de loi contre les publicités sexistes envers les femmes. Ces nouvelles dispositions législatives obligeront les opérateurs de la communication audiovisuelle à faire preuve de neutralité dans la présentation des événements, et à contribuer   à la lutte contre la discrimination à l'égard de la femme, a indiqué le gouvernement, qui appelle également les médias à œuvrer en faveur de la promotion de la culture de l'égalité des sexes. Ce projet intervient dans le cadre du plan gouvernemental pour l'égalité baptisé "Ikram", présenté il y a deux ans par la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui.

 

Marche de Tan Tan à Sebta. Un long périple pour la dignité. Ces Marocains marchent, depuis près de deux mois, pour faire ce long périple. Près de 1.200 km qu’ils ont choisi de faire à pied. Une longue et pénible marche. Des sacs à dos et une bannière expliquant le sens de leur démarche : une   marche pour la dignité. Issam et Mohannad ne font donc pas dans la symbolique. Ils réclament haut et fort un droit qu’ils disent pourtant stipulé à la fois dans la Constitution et dans les conventions et déclarations des droits humains. La dignité, disent-ils, mérite bien tant de fatigue.

 

Stupéfiants. Coup de filet à Casablanca. Les interventions se poursuivent sans relâche dans les différents districts de la préfecture de police du Grand Casablanca pour éradiquer le crime de toutes sortes. Dans ce cadre, la brigade de la lutte contre les stupéfiants, relevant de la brigade criminelle du service préfectoral de la police judiciaire, a effectué une campagne d’assainissement qui a permis d’arrêter des groupes de personnes impliquées dans plusieurs affaires dans le trafic de drogue.Ainsi, lors de la période du 1er mai au 10 juin, les enquêteurs ont réussi à traiter vingt affaires relatives à la détention et à la commercialisation du chira et de la drogue dure.

 

Routes. 22 morts et 1.476 blessés la semaine dernière. Concernant le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont enregistré 44.393 contraventions et rédigé 19.037 procès-verbaux soumis au parquet général, alors que 25.356 amendes à l’amiable ont été recouvrées, précise le communiqué.

 

Madrid. Un marocain fait évacuer la gare d'Atocha suite à une fausse alerte à la bombe. Jamal H. avait menacé de faire sauter un train de banlieue à l’aide d’explosifs, qu’il aurait eu sur lui. La Police Nationale a fermé les lieux pendant plus d’une heure, le temps d’évacuer tout le monde.   Ce qui a eu pour conséquence un énorme trouble des transports publics, ainsi que des embouteillages. Des sources policières ont confirmé à la presse espagnole, que l’homme en question ne portait aucun explosif sur lui et qu’il ne fait partie d’aucune liste de terroristes. Il a été arrêté et suit actuellement un traitement psychiatrique. Ce mouvement de panique n’est pas sans rappeler l’attaque terroriste qu’a connue la même gare en 2004. Une série de sacs à dos avaient explosé tuant 191 personnes et faisant 1 800 blessés.

 

Maroc-Egypte. La guerre médiatique déclarée. La télévision officielle nationale prend position sur le régime égyptien. Jeudi 1er janvier au soir, les journaux télévisés d’Al-Aoula et de 2M ont tous deux consacré un reportage à la situation politique et sociétale de l’Egypte depuis 6 mois   et l’investiture d’Abdelfattah Al-Sissi. Al-Aoula a consacré son analyse au « chaos et manque de sécurité après le coup d’Etat militaire d’Abdelfattah Al-Sissi », revenant sur les différentes étapes de l’investiture de l’actuel président. La voix-off rappelle que « Morsi est le président démocratiquement élu » et utilise l’expression « coup d’état » à huit reprises. La chaîne 2M, dans l’édition francophone de son journal a quant à elle évoqué « la répression d’Al-Sissi envers ses opposants », ainsi que « l’égarement dans un désert d’incertitudes » du peuple égyptien par l’actuel président et militaire.

 

Dubaï. Le chef de la police prédit la chute des " frères musulmans" au Maroc. Le Lieutenant général, Dhahi Khalfan Tamim, s’auto-missionnant d’une croisade anti-frères-musulmans dans le monde arabe, avait défrayé la chronique arabe, lorsqu’il avait déclaré que le vrai ennemi des arabes   n’est pas Israël, mais les Frères musulmans. Cette sortie déflagrante du général dubaïote sur cette prévisible, selon lui, chute des islamistes au Maroc, pourrait laisser croire, que le sécuritaire émirien fait référence aux prochaines élections communales et législatives au Maroc.

 

Frontière. Un soldat marocain blessé dans l'explosion d'une mine anti-personnelle. L'explosion a eu lieu près de la frontière mauritanienne, à Bir Gandouz. Cela s’est déroulé dans la province d’Aousserd (Oued Ed-Dahab-Lagouira), rapporte Noon Presse.
Le soldat qui s’occupe de la surveillance de la frontière est grièvement blessé à la jambe. Il a fallu l’évacuer d’urgence pour qu’il puisse subir une intervention médicale rapidement. Il a ainsi a été emmené à l’hôpital militaire de Dakhla, le plus proche de la région, par voie aérienne via un hélicoptère.

 

Aïd El Mawlid. Grâce royale au profit de 307 personnes. Voici le texte intégral du communiquéu ministère de la Justice et des Libertés: "A l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabaoui, de cette année 1436 H- 2015 G, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu perpétue sa gloire, a bien voulu accorder sa grâce à un ensemble de personnes dont certaines sont en détention et d'autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume.Ces personnes sont au nombre de 307 se répartissant comme suit : + Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en détention sont au nombre de 232 détenus se répartissant comme suit : - Remise de la peine d'emprisonnement ou de réclusion au profit de 228 détenus.- Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 04 détenus + Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en liberté sont au nombre de 75 personnes se répartissant comme suit : - Grâce sur la peine d'emprisonnement ou son reliquat au profit de 03 personnes.